BRUGES, cathédrale Saint-Sauveur

 

En 1719 Van Eynde construisit à la cathédrale de Bruges son chef d'oeuvre sur le jubé du choeur dans un buffet richement orné et couronné de nombreuses sculptures.

Le buffet principal fut orienté vers la nef principale alors que le positif de dos fut dirigé vers le choeur.

En 1935 le jubé de choeur fut transféré sur le mur ouest de la nef principale. La manufacture d'orgues Klais fut chargé d'élargir l'instrument et intégra dans son projet les buffets, les sommiers et une grande partie de la tuyauterie de Van Eynde. La façade du Positif de dos servit comme positif inférieur et on ajouta sur les côtés deux grandes tourelles de pédale dans un style historicisant. 

Le projet de restauration comprend la reconstruction de l'orgue Van Eynde sur un nouveau jubé moderne à l'entrée drote du déambulatoire. 

La composition d'origine sera rétablie et élargie de quatre jeux indépendants à la pédale.

Ces grands travaux seront achevés probablement fin 2021.

Composition

Grand-Orgue

C, D – c '''

 

Bourdon 16'

Vanture 8'

Bourdon 8'

Octave 4'

Fluijtje 4'

Nazard

Doublette 2'

Tierse

Larigot

Fourniture IV

Cimbal II

Cornet V

Sexquialtera II

Bombarde 16'

Trompette 8'

Voix humaine 8'

Positif

C, D – c '''

 

Bourdon 8'

Vanture 4'

Fluijtje 4'

Nazard

Doublette 2'

Tierse 

Larigot

Fourniture III

Cornet III

Cromhoren 8'

Echo

c ° - c "'

 

Cornet V

 

 

 

Rossignol

Tremblant doux

Pédale

C, D - c '

 

Fluijtje 8'

Fluijtje 4'

Trompet 8'

Clairon 4'

 

Lieu
Brugge, kathedraal
Année de construction
1719
Facteur d'orgues
Van Eynde
Composition
III-P, 31